Louer sa résidence secondaire

Une résidence secondaire peut s’avérer onéreuse, notamment à cause des charges, de l’entretien et des impôts en découlant. Louer sa résidence secondaire peut être une solution : les conseils du Groupe Mercure.

Les propriétaires de maisons de vacances, d’appartements en bord de mer ou de chalets à la montagne occupent leur résidence secondaire quelques semaines par an. Lorsqu’ils additionnent les charges de copropriété, chauffage, impôts locaux, taxes foncières, taxes d’habitation, etc…, l’investissement peut leur paraître disproportionné. C’est à juste titre, qu’ils décident souvent d’envisager une location saisonnière afin de couvrir leurs dépenses voire de financer des vacances dans un lieu différent.

Quelles sont les démarches ?

Il est nécessaire de contacter la mairie où se situe votre résidence secondaire pour connaître vos obligations. Quelle que la soit la durée de location une déclaration s’impose, à défaut vous risquez une amende qui peut atteindre 450€. Attention, les contraintes peuvent s’avérer plus lourdes dans les communes où il existe une tension du marché locatif et où les nombreuses locations saisonnières accentuent la crise du logement.

Si votre bien se situe dans une copropriété, vérifiez le règlement. Il est possible qu’il contienne une clause d’habitation bourgeoise qui s’oppose à la location saisonnière. 

Enfin, n’oubliez pas d’informer votre assureur que vous mettez votre appartement ou votre maison en location saisonnière. Vérifiez avec lui que votre assurance responsabilité civile jouera en cas de dommages corporels causés à un locataire du fait de vos locaux et déterminez quel type d’assurance dégât des eaux et incendie vous souhaitez mettre en place avec les vacanciers.

Prévoir des garanties

A la réservation, le propriétaire d’une résidence secondaire a l’obligation de remettre au futur locataire un état descriptif des lieux loués.

Puis, le bail doit être signé en deux exemplaires, au moment où est versé l’acompte (souvent 30% du montant total de la location). Cet acte peut intervenir plusieurs mois avant la date d’entrée dans les lieux. Il doit notamment mentionner le prix et les charges, la durée de la location, les dates d’entrée et de départ du locataire, l’adresse exacte du local loué.

Le dépôt de garantie : l’usage est qu’il n’excède pas 20 % du montant total du loyer. Le contrat doit prévoir les conditions de restitution de préférence immédiatement en fin de séjour ou dans les dix jours suivants, au plus tard.

Equipements et entretien à la hauteur d’une clientèle exigeante

La location saisonnière est un marché en forte croissance et de plus en plus concurrentiel. Il est essentiel de répondre à la demande de locataires toujours plus exigeants.

  • Avec des équipements en plus qui vont faire la différence sur une annonce : piscine, équipements sportifs à disposition, lits faits à l’arrivée, produits de toilette, lecteur DVD, télévision high-tech ou Canal Sat 200 chaines, Apple Sat, Netflix… et surtout une connexion internet haute vitesse et illimitée.
  • Un accueil personnalisé avec éventuellement un service de conciergerie.
Conseils Immo
Faire construire une piscine

Faire construire une piscine

Après la période de confinement liée à la crise du COVID-19, des envies irrépressibles de campagne, d’espace, de verdure et de...

Un nouveau départ pour le Château de la Borie

Un nouveau départ pour le Château de la Borie

Le Château de la Borie s’est refait une beauté, à la suite de son acquisition par un couple de néerlandais. Une véritable...

La vie de château en communauté

La vie de château en communauté

Une nouvelle vie commence pour les membres de l’association Alter Habitat Lislois, qui ont pu acquérir grâce à un crédit...