Menu
Créer une alerte email
Loading...

Le climat en Rhône-Alpes

La diversité topographique explique l'existence d'une mosaïque de climats en Rhône Alpes.

Si le climat océanique domine en apportant des précipitations régulières et modérées (de 600 à 2 000 mm par an), il est fortement amendé par la barrière du Massif central, par les remontées méditerranéennes dans le sud de la Région et par le climat de montagne des Alpes. On peut d'ailleurs opposer ce dernier, humide, à ceux du Vivarais ou de la Drôme, déjà méditerranéens.

Le couloir formé par les vallées de la Saône et du Rhône est relativement sec, le Massif central retenant partiellement les masses d'air humide venant de l'ouest. Bien que les vents d'ouest soient dominants, le sillon rhodanien est fréquemment exposé au vent du nord, la bise (qui se transforme en mistral plus au sud), tandis que les Alpes et leurs contreforts le sont au fœhn.

Les différences d'altitude expliquent aussi les grands contrastes des paysages et la répartition des précipitations : les Alpes du Nord sont le plus vaste domaine français de haute montagne ; elles comprennent les trois quarts des glaciers du pays et reçoivent une bonne part de leurs précipitations sous forme de neige. À l'inverse, le sud de la région, dont la Drôme par exemple, déjà méditerranéen, connaît peu de jours de gel et des précipitations plus rares et concentrées en automne. 

 

< Présentation générale de la région La gastronomie en Rhône-Alpes >