Menu
Créer une alerte email
Loading...

La gastronomie en Aquitaine

La gastronomie d’Aquitaine, réputée haut de gamme, tient une place de choix dans la région, eu égard à ses chefs de talent et à la qualité de ses plats et recettes. Elle est très appréciée par la quantité et la qualité de ses vins réputés, le foie gras, les truffes, les huîtres et les moules.

En Gironde, c’est le vin qui prédomine avec les vignobles mondialement connus de St-Emilion, Pomerol, Graves et du Médoc. Les vins issus du Périgord pourpre (région située autour de Bergerac, en Dordogne) se défendent bien aussi et les vignobles de Sauternes, Margaux, Pauillac, Monbazillac et Cahors proviennent tous d’Aquitaine.
La côte atlantique fournit de délicieux fruits de mer, parmi lesquels les fameuses huîtres d’Arcachon. De surcroît, 90% des moules françaises sont élevées dans le bassin naturel d’Arcachon.

Le foie gras, les truffes, les champignons, les pruneaux et les noix, sont la base de la cuisine aquitaine. Le foie gras, spécialité locale et mets international, est la plus célèbre spécialité régionale. Il est produit principalement dans les Landes.
L’Aquitaine est également riche de son éclatant « diamant noir du Périgord », la truffe. Ce « miracle de la nature » se déguste de différentes façons et notamment avec le foie gras. Les champignons, comme les cèpes, sont appréciés pour leur arôme. Les pruneaux et les noix sont utilisés dans la préparation de plats sucrés et salés.

L’influence basque se retrouve dans la crème brûlée, le gâteau basque et la piperade, un plat basque traditionnellement préparé avec des oignons, des tomates, des poivrons et des œufs.

 

En savoir plus sur le canelé

Canele Aquitaine Patrimoine
Canelés
Le canelé est un petit gâteau, spécialité du Bordelais, à pâte molle et tendre, parfumé au rhum et à la vanille, et recouvert d’une épaisse croûte caramélisée. Il est croustillant et caramélisé à l'extérieur, moelleux à l'intérieur.
Le canelé aurait été inventé au XVIII° siècle par les religieuses du couvent des Annonciades à Sainte Eulalie en Gironde. Elles récupéraient la farine dans les cales des bateaux et s’en servaient pour réaliser les canelés. A l’époque, c’était un petit gâteau de pâte mince roulée autour d’une tige de canne et frit au saindoux. Il faudra attendre 40 ans pour que la recette soit reprise sous le nom de Millasson. Cette pâtisserie était cuite dans un moule en bronze cannelé. La recette a ensuite été améliorée au fil du temps.

< Retour à la présentation générale Le climat en Aquitaine >