Menu
Créer une alerte email
Loading...

La gastronomie dans le Limousin

Unanimement reconnu pour la qualité supérieure de ses productions bouchères et pour la culture de la pomme, dont la plupart sont labellisées, sous Indication géographique Protégée ou Appellation d’Origine Contrôlée, le Limousin cultive l’art de la gastronomie. Tradition, qualité, respect de l’environnement, goût sont les ingrédients d’une recette savoureuse portée par toute une région.

La cuisine du Limousin est connue pour la qualité exceptionnelle de sa viande (en particulier pour le bœuf et le veau mais aussi pour l’agneau, le jambon, le canard et l’oie), pour ses poissons d’eau douce de rivières, de lacs et de ruisseaux et pour ses châtaigniers et ses champignons de forêt.

Les plats traditionnels sont simplement préparés pour apprécier pleinement la qualité des ingrédients. On peut compter parmi eux des ragouts mijotés à petit feu. Le pâté aux pommes de terre du Limousin est un plat traditionnel qui se marie bien avec les viandes régionales. La charcuterie, les saucisses et les pâtés du Limousin mettent en vedette les châtaignes, les morilles et les cèpes qui poussent ici. Sans oublier les poissons d’eau douce pêchés dans les rivières et les lacs comme les truites, les brochets et les perches.

Les fraises, les groseilles, les myrtilles et les cassis cultivés dans la région sont utilisés pour les liqueurs, les confitures, les tartes et les pâtisseries. La région offre de nombreux desserts et gâteaux traditionnels comme, par exemple, le clafoutis aux cerises noires ou les gâteaux aux amandes de la Creuse. Les noix sont cultivées autour de la Turenne et on peut les trouver aussi bien dans des desserts et gâteaux sucrés que dans des pains salés et des pâtés typiques de la région.

En savoir plus sur la pomme du Limousin

La pomme du Limousin est la seule en France a avoir obtenu une Appellation d’Origine Protégée (AOP) qui garantit une authenticité liée à son terroir.

C’est dans l’Antiquité que les Romains plantèrent les premiers pommiers en Limousin, mais c’est Turgot qui en fit la promotion au XVIIIe siècle, après qu’un fermier lui eut offert une de ces pommes.

Présentation générale de la région  Le climat dans le Limousin >